Diégèse  samedi 7 décembre 2002


ce travail est commencé depuis 1072 jours et son auteur est en vie depuis 15525 jours (33 x 52 x 23 jours)
2002

ce qui représente 6,9050% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Je vais raconter autre chose que ce qui s'est passé, placer le mensonge au cœur de cette journée, la vivre à distance, petit à petit, comme si elle existait vraiment, en essayant de ne rien dire de faux, de toucher la vérité mûre qui ne sait pas, qui ne dit rien. J'ai quitté la Sicile et je ne la regrette déjà plus. C'est un dernier jour, comme on dit, le dernier jour, parce qu'on le dit, parce que ce n'est pas vrai, parce que les années et les jours ne rendent pas compte des grandes ruptures, des mouvements inaperçus de la vie, ce n'est le dernier jour de rien, même pas d'un rêve depuis longtemps éteint, dernier jour d'un ennui, de l'impression nauséabonde d'un monde fini. À Taurianova, la péninsule me reprend, rejoue les mêmes odeurs et s'amuse sans le sou de ma désinvolture. Je n'ai aucune conviction, que ce voyage vers le nord, sans arrêts brusque et sans rencontre, dans la solitude choisie de l'Italie d'hiver.
 

















2001 2000