Diégèse  jeudi 12 décembre 2002


ce travail est commencé depuis 1077 jours et son auteur est en vie depuis 15530 jours (2 x 5 x 1553 jours)
2002

ce qui représente 6,9350% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Acquafredda, les eaux froides, je n'échange aucun regard avec les passants de ce soir de pluie, ils me dépassent, je vais trop lentement, enfermé dans la lenteur de la bruine presque tiède, presque froide, et le paysage va s'endormir mouillé. Dans la froide immobilité douce, je ne me demande plus rien que ce soir qui vient, qui m'endort qui se déprend et j'oublie tous les voyages pour rappeler à moi un peu de tes yeux, un peu de ton oubli, qui m'endort, qui me déprend. Quand le soleil reviendra, je verrai bien si tu me regardes encore et je rechercherai la tendresse d'autres paysages.
 









2001 2000