Diégèse  dimanche 17 février 2002


ce travail est commencé depuis 779 jours et son auteur est en vie depuis 15232 jours (27 x 7 x 17 jours)
2002

ce qui représente 5,1142% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




J'ai loué une voiture pour rejoindre rapidement la nuit milanaise. L'enquête était un prétexte. Je voulais m'entourer de fumée et d'alcool et oublier l'âge, les mots, le cliquetis du clavier de l'ordinateur, la confusion des phrases. Dans la foule qui danse, une femme me fixe puis m'aborde, me demande mon nom, me donne le sien, un diminutif. Je lui dis que nous ne nous connaissons pas. Le visage se ferme, se fait encore un peu plus agressif et elle m'enjoint de "faire attention aux gens que je rencontre". J'ai quitté rapidement la discothèque, sans même me livrer à la pitrerie de sortir devant des serveurs embués la photo de Mathieu Talence et passer encore une fois pour un amant déçu, un fugitif après un fugitif. Je ne sais pas qui m'a envoyé la pythie et ce qu'il faut faire de sa mise en garde. C'est le dernier jour à Bellagio et ni le texte ni l'énigme de Mathieu, nouée à mon énigme personnelle, n'ont avancé et sa recherche poursuit ton oubli et pourtant, je dois faire attention, sans doute, attention à ne pas t'oublier, ou à t'oublier. Je rassemble sans grande patience toutes les paperolles griffonnées pendant ce séjour, je scrute la chambre comme si je n'oubliais rien, ce soupçon de rêve quand je suis arrivé. Dans l'après-midi qui s'étire, je travaille et j'oublie même de penser à toi. Il faudra l'insistance du texte et du calendrier pour me ramener à tes cils et à ta nuque qui pourrait trembler entre mes mains si l'entêtement n'avait pas pris le pas sur ton amour.
 

















2001 2000