Diégèse  lundi 25 février 2002


ce travail est commencé depuis 787 jours et son auteur est en vie depuis 15240 jours (23 x 3 x 5 x 127 jours)
2002




hier  
L'atelier du texte demain





Je descends peu à peu le Lido de Jesolo jusqu'à Treporti. Je longe la mer, le vent italien comme une caresse un peu plus violente, désemparée. Les vêtements de pluie engoncent le temps et l'idée même de ne plus rien dire. Je me souviens de jours plus vifs, de regards aiguisés, de nuits où les sexes s'émouvaient de ne jamais se toucher et où la parole ne relayait plus rien. On annonce un temps plus froid mais ce n'est pas vraiment une annonce. Les fins d'hiver sont toutes les mêmes, elles donnent un peu de froid pour mieux nous surprendre chaque fois. Les fins d'amour sont toutes les mêmes, il n'y fait même plus froid. Venise pourrait bien s'engloutir.
 





















2001 2000