Diégèse  samedi 5 janvier 2002


ce travail est commencé depuis 736 jours et son auteur est en vie depuis 15189 jours (3 x 61 x 83 jours)
2002




hier  
L'atelier du texte demain




J'ai fini par rejoindre Nice et la destination italienne semble se confirmer. Je me rappelle un peu les hauteurs de la ville, les rues en lacets qui enserrent des jardins sombres. Je me rappelle une ville verticale. Puis, longtemps, je n'en ai connu que l'aéroport et l'abri de bus venté où l'on attend longtemps pour aller à Cannes ou à Monte Carlo. Je loge dans un hôtel sur la corniche et les chambres spartiates me plaisent malgré la décoration trop printanière à mon goût. Même un petit voyage comme celui-ci atténue et adoucit les symptômes du manque.
Je suis allé voir une exposition de dessins d'enfants et j'y retrouve toute la bizarrerie de ces traits à la fois précis et naïfs, qui donnent idée, avant l'heure, d'une douleur de vivre. L'enfance est contiguë au voyage, je la retrouve sans cesse, qui descend et qui monte avec moi, au plus creux de la nuit, toutes les rues de Nice et tous les jardins sombres.
comme pour faire peur
 













2001 2000