Diégèse  mercredi 16 janvier 2002


ce travail est commencé depuis 747 jours et son auteur est en vie depuis 15200 jours (25 x 52 x 19 jours)
2002




hier  
L'atelier du texte demain





Je ne suis pas allé à la frontière aujourd'hui, étudiant des cartes et des guides pour tenter de choisir une destination. Ma logeuse m'a rejoint sous la véranda et nous avons pris le thé en pensant que le soleil se couchait tôt. Je suis calme. La nuit, cependant, très vite, l'angoisse revient et appelle avec elle toutes les autres nuits d'angoisse. Celle qui revient au premier plan, c'est celle qui a suivi l'accident de voiture, qui n'avait su trouver un peu d'exténuation que dans l'érotisme, trop débridé et un peu sale, seul capable dans un chassé croisé de répondre à l'épouvantable, à la honte, à ces brisures. Je ne sais pas pourquoi mais, toute la journée, ce n'est que la guerre. Après l'accident, ce sont les bombes qui s'amusent à fouiller ma mémoire et je ne sais plus à quelle nuit me donner, où laisser tranquillement ces lambeaux.
 





















2001 2000