Diégèse  jeudi 17 janvier 2002


ce travail est commencé depuis 748 jours et son auteur est en vie depuis 15201 jours (33 x 563 jours)
2002




hier  
L'atelier du texte demain




Je voulais aller à San Remo, comme une envie de gelato, un peu de mauvais goût d'un film italien produit en série avec une voiture décapotable devant les mimosas froids. La magie de la carte a joué et je suis à Arma di Taggia, une invitation de la rivière Argentina. La maison te plairait et je contemple les ocres et les ombres comme je te regardais, avec l'intensité folle de rester là longtemps. C'est un long voyage. On traverse presque toute la ville et puis il faut marcher ensuite. Je voulais écrire, mais c'est un après-midi de promenade, le premier, apaisé, une seule fois. Je marche vers la Vierge Brune, Pietabruna et je sens moi l'odeur vague de poussière et de foin, quelques plantes chauffées par le soleil et mon cœur qui bat, car tu n'étais pas là. Si je devais écrire un journal de ce voyage, du moment doux, quand j'ai regardé la mer, en vacances, en touriste, il n'y aurait ce jour là qu'un peu de blanc et de la compassion. Le soir d'hiver en Italie, comme l'algue verte qui revient, prospère, démange la côte, la nostalgie.
 








2001 2000