Diégèse  lundi 8 juillet 2002


ce travail est commencé depuis 920 jours et son auteur est en vie depuis 15373 jours (15373 = nombre premier)
2002

ce qui représente 5,9845% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Le pont immense, sans démesure, cependant, voudrait tanguer aussi comme les bateaux, jouer du hauban et partir plus au large. Nous voulions traverser le pont ensemble, nous donner rendez-vous et bien nous tenir à tous les bastingages. Je t'observe dans le soir et tu ressembles à un oiseau, pour lequel il faut rester immobile, pour qu'il approche, cesse d'avoir peur, ne craigne plus le bruit, parvienne à chanter parfois. Mais que peut-il y avoir de plus triste que d'approcher un oiseau ? C'est si difficile, et tu pourrais chanter un peu, juste avant de partir.
 















2001 2000