Diégèse dimanche 28 juillet 2002


ce travail est commencé depuis 940 jours et son auteur est en vie depuis 15393 jours (3 x 7 x 733 jours)
2002

ce qui représente 6,1067% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Après avoir revu la chapelle et le Pardon de Tronoen, je vais repartir. Je ne sais pas si j'aurai encore le goût de blé poussiéreux en mémoire lorsque j'arriverai à Paris. Je veux revoir la villela nuit, les rencontres fortuites se mêlent à l'absence et tuent le sommeil. J'entends la ville qui marche derrière la cour, je voudrais la rejoindre, sans le faire, sans aimer, sans autre idée que toi. Je regarde les figures grotesques du Pardon, reluisant au soleil tous les péchés du monde avec beaucoup de joie dans les sculptures, une générosité de la pierre. J'entends crier les esprits de la lande de Tronoen, j'entends les feux follets. Je vais continuer mon voyage breton. La ville attendra.
 
















2001 2000