Diégèse  lundi 17 juin 2002


ce travail est commencé depuis 899 jours et son auteur est en vie depuis 15352 jours (23 x 19 x 101 jours)
2002

ce qui représente 5,8559% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Je vais rester un peu à Paris puisque tu n'es pas là, donner de l'imaginaire à l'imaginaire et savourant la chaleur éprouvante qui m'a rejoint ici, dans tous les pas et jusque dans la chambre fermée où je ne te rencontre plus. La journée de soleil a passé sans soleil. J'ai remis les papiers à leur place. Je ne te verrai plus. La télévision commente sans fin les mêmes rires et les mêmes défaites, une larme, un cri et toute la vulgarité du bonheur. Je t'attends sans attendre et je vais un peu à Venise, puis encore en voyage, diseur de la bonne aventure de la rencontre, diseur de l'aventure des mots échangés et de toute la tendresse qui ne sait plus où elle va. Et je ne sais plus le goût de tes baisers à tes lèvres qui se refusent désormais jusque dans les mots de la tendresse.
 














2001 2000