Diégèse  samedi 22 juin 2002


ce travail est commencé depuis 904 jours et son auteur est en vie depuis 15357 jours (3 x 5119 jours)
2002

ce qui représente 5,8866% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Nous allons déjeuner Place de l'hôtel de ville et la ville sans musique semble désormais s'ennuyer. Au restaurant, je regarde, sans insistance cependant, tes bras nus en cette saison. J'aime les bras nus. Quand je rentre le soir dans la fatigue accumulée, je sais à peine mon nom. Je crois que l'on me porte vers l'âge dans un brouhaha anesthésiant. Je quitte Rennes ensuite vers vingt heures pour aller plus au sud. J'ai perdu ton nom dans la ville et tes pas et tes rires. Dans le train, le téléphone ne me dit pas que tu seras là, longiligne au bout du quai, attendant dans cette nonchalance qui te va si bien, avant que ne commencent les rires et les promenades sans fin dans la ville qui bouge. Dans le soir, la solitude reprend, abusée.
 












2001 2000