Diégèse  mardi 25 juin 2002


ce travail est commencé depuis 907 jours et son auteur est en vie depuis 15360 jours (210 x 3 x 5 jours)
2002

ce qui représente 5,9049% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




On fabriquait jadis de la corde à Nort sur Erdre mais je cherche en vain les artisans qui semblaient nouer ainsi les tendons de leurs bras avec des machines qui semblaient beaucoup trop fragiles. Je cherche et je pense à toi qui noues et qui dénoues, noué, nouant, sans arrêt. Tu m'envoies des messages qui me font pleurer. On dirait que tu as décidé de me prendre l'impossible de l'amour, la détresse de l'inaccompli. J'écoute ta voix un peu cassée sur la messagerie du téléphone. Tu restes dans ma mémoire vive et je peux t'appeler à chaque instant, entendre ta voix qui vibre. J'attends si peu, sans aucune cesse, sans rien.
 













2001 2000