Diégèse  mercredi 26 juin 2002


ce travail est commencé depuis 908 jours et son auteur est en vie depuis 15361 jours (15361 = nombre premier)
2002

ce qui représente 5,9111% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Je m'invente une Bretagne avec des vagues et des marais salants, rouges puis cuivre à mesure que le soleil se donne des couleurs de blé pâle, voilé. Je me promène. Je crois que je pourrais profiter des terrasses de café au soleil, mais quand j'en avais le temps, je ne le faisais pas, Je déteste les terrasses de café. Et si je n'aimais pas non plus le soleil ? J'ai envie d'aller à Venise. Alors, les fausses lagunes s'inventent une Venise sans Venise, une île, un îlot, comme dans ces jeux électroniques où il faut construire le temps et il faudra des siècles de jeu pour tous ces palais et cette décrépitude. Je pense à toi, bien sûr. Ton cœur avec mon cœur dans ma poitrine, ça fait presque mal parfois. Il faudra que je pense un jour à te le rendre.
 
















2001 2000