Diégèse  mercredi premier mai 2002


ce travail est commencé depuis 852 jours et son auteur est en vie depuis 15305 jours (5 x 3061 jours)
2002

ce qui représente 5,5668% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




et quelques jours encore Tous les jours de liberté reviennent et les cris et les chants et toute la joie de toi et de moi, dans un voyage à travers la France. Quand le soleil déclinait, la terre non cultivée est devenue pourpre. Le colza et sa couleur ont changé le paysage de France, ils l'ont éclairci, ravivé, et lui ont donné un air de joyeuse acidité qui aurait marri les écrivains nationalistes. Même le paysage manifeste son refus d'une idée d'un pays qui montrerait de la haine pour la couleur, qui pleurerait le soir du soir de la honte et que rien ne viendrait à l'esprit que le départ docile, ailleurs.
Je voulais t'attendre et je vais encore attendre et attendre un peu de corps et de caresse, des mots qui touchent et qui s'en vont, passer le temps à être disponible et à pleurer le soir, un peu, dans une solitude perlée, distante à peine de quelques sentiments d'une indifférence. Tout autour, la rue bruisse de fraternités retrouvées, s'enchante à la mémoire, défile avec bonheur, insouciante de toute cette solitude.
 











2001 2000