Diégèse  vendredi premier novembre 2002


ce travail est commencé depuis 1036 jours et son auteur est en vie depuis 15489 jours (32 x 1721 jours)
2002

ce qui représente 6,6886% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




La ville citadelle de Strongoli se rappelle toujours l'Argonaute qui l'a fondée et l'on raconte que la muraille cache la formule magique, gravée, qui assure la paix éternelle. Je ne suis pas certain que cela fonctionne bien pour moi, ou alors, l'éternité ne commence pas aujourd'hui. Je me suis réveillé avec sous les paupières l'inquiétude de la nuit, la marche pesante des jours qui précèdent l'hiver. Les nouvelles sont mauvaises. Le vent a frappé, la terre a tremblé plus au nord. Une école a enseveli des enfants. La tempête n'est pas encore calmée. Je me promène longtemps, réchauffé un peu par le vin millénaire de la Calabre. Plus tard, c'est un peu froid, et pourtant, loin de novembre, loin des frimas, d'un vieux mot comme frimas, qui n'en revient pas d'être poussé loin du temps qu'il fait, la douceur malgré tout de la mer, proche, apaise novembre, le met à genoux.
 



















2001 2000