Diégèse  mardi 8 octobre 2002



ce travail est commencé depuis 1012 jours et son auteur est en vie depuis 15465 jours (3 x 5 x 1031 jours)
2002

ce qui représente 6,5438% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Le matin, le ciel faisait toujours des siennes, pesant tout autant sur les fenêtres, poignant dans sa sollicitude, voulant tellement entrer, craquelant les murs de l'appartement si frêle. Je retrouve en arrière Adapazari, encore détruite dans le souvenir du tremblement de terre, les immeubles défaits par les géants, Gaïa la folle, Gaïa, désordonnée et capricieuse. C'est la vie qui passe, qui amoncelle le temps comme si elle en avait tant et tant qu'elle irait en revendre sur ces marchés turcs qui se remettent à peine de ma solitude. Je retourne vers le Bosphore, regardant déjà Istanbul à marier, qui se prépare elle aussi à la fougue de la terre, qui va donner des coupoles en sacrifice, le bleu des céramiques d'Izmit, le bleu du Bosphore quand il fait froid. Adapazari ne finit pas de grincer le soir, dans une fumée de grillades propitiatoires.
 









2001 2000