Diégèse  vendredi 6 septembre 2002


ce travail est commencé depuis 980 jours et son auteur est en vie depuis 15433 jours (11 x 23 x 61 jours)
2002

ce qui représente 6,3500% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Sur l'autoroute qui mène à Geislingen, en fin d'après-midi, le paysage reprend des allures détruites, des soucis de guerre et de violence, une marche sans fin dans la chaleur qui n'arrive pas à s'évacuer de l'habitacle de tôle et les vieilles garnitures de faux velours de la 404 exhalent tous les souvenirs de toutes les vacances familiales, parfois, une légère odeur de vomi d'enfant. Dérisoires les routes dans les ruines à l'approche du soir, quand la lune tombe sur le calcaire et l'éclaire. Parfois, je voudrais que le voyage n'existe simplement pas, que la route soit un rêve et je ne pense plus qu'à retrouver le sommeil, la douceur du sommeil, sa fraîcheur, son oubli, sous des couettes allemandes, molles et résistantes comme des oreillers.
 


















2001 2000