Diégèse  jeudi 12 septembre 2002


ce travail est commencé depuis 986 jours et son auteur est en vie depuis 15439 jours (15439 = nombre premier)
2002

ce qui représente 6,3864% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




A Ebensee, la vie reprend pied sur la mort, mais j'ai oublié mon corps à Dachau et tu ne me manques presque plus puisque je n'ai plus de corps. Le monde bruisse de la peine récente et je suis dans ces paysages riants qui suintent d'une peine ancienne. Toute notre histoire est prise, coincée entre les événements, les troubles et toute la poussière et encore la poussière de fumée et de bruits et de cris et encore, qui sait, qui comprend. La rigueur simple du temps me blesse et puis m'apaise, reconstruit. Le doute viendra avec le soir. Il faut que je m'éloigne.
 















2001 2000