Diégèse  mercredi 25 septembre 2002



ce travail est commencé depuis 999 jours et son auteur est en vie depuis 15452 jours (22 x 3863 jours)
2002

ce qui représente 6,4652% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Le mal de crâne ne s'est dissipé qu'avec le soir. De l'alcool bu la veille, à Rila, de la conversation vengeresse de ce soir, à Pazardzik ou Pazarjik, des rêves confus qui m'ont habité pendant la nuit, je ne savais plus ce qui me donnait cette impression idiote d'être sans rien, sans toi, sans lendemain. Je ne comprends rien au paysage bulgare, il se trompe de personnes, il se trompe de ville, il se trompe sur tout sauf sur le diagnostic certain d'une vie marquée d'accidents, de défaites, d'idiotes vengeances de mots et d'angoisses, de ces rues qui penchent un peu et qui demandent juste qu'on les laisse vides, qu'on ne les encombre plus avec les cris des enfants, un peu de fumée blanche, une idée ou deux de décoration molle. Le pays en vain est en jachère, cultures pauvres et sans conviction et le chant seul parfois résonne sur le vieil autoradio de la 404.
 















2001 2000