Diégèse  vendredi 3 janvier 2003


ce travail est commencé depuis 1099 jours et son auteur est en vie depuis 15552 jours (26 x 35 jours) 2003

ce qui représente 7,0666% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




C'est un dimanche de début de siècle, qu'ils célèbrent de toute la dévastation de l'amour et leur corps marque toutes les tempêtes, l'Atlantique les éclaire. Les veines de leur cou dessinent l'émotion des méandres du Tage, mer de paille toute affriolée. Ils ont pensé à leurs corps, debout, nus, l'un en face de l'autre et à la stridence légère du désir bleuté après le sommeil. Le réveil avec le premier tram, un rite de clochettes et de grincements, pour eux, quand leur vie passe le jour. Elle regarde les câbles de l'Electrico par la fenêtre. Elle lui dit qu'un jour, elle marchera sur les câbles, dans le faisceau d'une poursuite de théâtre.
Il pense à elle sur les câbles. Il ne la croit pas. Il voudrait marcher sur chacun de ses cils, quand elle ferme les yeux de fatigue, tout le jour, toute la nuit, immense désir.
 



















2002 2001 2000