Diégèse  vendredi 10 janvier 2003


ce travail est commencé depuis 1106 jours et son auteur est en vie depuis 15559 jours (15559 = nombre premier)
2003

ce qui représente 7,1084% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Il n'oubliera jamais le fantôme de ce temps là. Ce corps qui vieillit et dont il est dit, le soir, tous les soirs, chaque fois qu'il croise un miroir et même en pleine journée parfois, qu'il n'a jamais vraiment été assoupli à la chair de l'autre, pas assez frotté sans doute. Il laisse venir à lui les couleurs du réveil. Le rideau devant la fenêtre pourrait se broder de fils colorés, revenir en furie, marteler sa raison et jamais, qu'il le sache, le corps ne pourrait se faire oublier.
 






















2002 2001 2000