Diégèse  jeudi 12 août 2004


ce travail est commencé depuis 1686 jours et son auteur est en vie depuis 16139 jours (16139 = nombre premier)
2004

ce qui représente 10,4467% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Par contre, de ce que je ne peux penser Dieu sinon existant, il s'ensuit que l'existence est inséparable de Dieu, et par conséquent que celui-ci existe effectivement ; non que ce soit ma pensée qui le fasse, c'est-à-dire qu'elle impose à aucune chose aucune nécessité, mais au contraire par ce que la nécessité de la chose même, à savoir de l'existence de Dieu, me détermine à le penser. Ainsi, ce n'est pas Dieu qui est démontré ici mais bien l'idée de perfection, qui contiendrait en elle-même l'idée d'existence car la perfection sans existence ne serait pas parfaite. Cependant l'idée de perfection, comme englobant toutes les autres idées, contient donc aussi l'idée d'absence ou encore l'idée de manque... Ainsi pour moi, l'idée de Dieu ne peut se résoudre que par l'amour et non par la perfection.
 
















2003 2002 2001 2000