Diégèse  samedi 14 août 2004


ce travail est commencé depuis 1688 jours et son auteur est en vie depuis 16141 jours (16141 = nombre premier)
2004

ce qui représente 10,4578% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
On ne doit pas non plus dire ici qu'il est sans doute nécessaire que je pose Dieu existant après avoir posé qu'il a toutes les perfections, puisque l'existence est l'une d'entre-elles, mais qu'il n'a pas été nécessaire de poser ce premier point ; de même qu'il ne m'est pas non plus nécessaire d'admettre que toutes les figures de quatre côtés s'inscrivent dans un cercle, mais que, une fois posé que je l'admets, il me sera nécessaire d'avouer qu'un losange s'inscrit dans un cercle, ce qui est pourtant manifestement faux. Une fois posé que la vie est ce mystère terrible dont les limites sans cesse s'évanouissent à ma conscience et à ma mémoire, une fois posé que la vie est cette finitude bornée de toute part, aliénée au sentiment d'éternité sans cesse démenti, une fois posé que ce que je connais peut s'oublier sans que je n'y puisse rien, par une légère modification des équilibres chimiques au sein de mon cerveau, une fois posé tout cela, qui est aussi manifestement juste que c'est manifestement faux, je dois continuer à marquer le temps qui passe par une présence à moitié effacée déjà.
 














2003 2002 2001 2000