Diégèse  jeudi 26 août 2004


ce travail est commencé depuis 1700 jours et son auteur est en vie depuis 16153 jours (29 x 557 jours) 2004

ce qui représente 10,5244% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Par exemple, quand je considère la nature du triangle, il m'apparaît sans doute avec la plus grande évidence, pénétré comme je suis des principes de la géométrie, que ses trois angles sont égaux à deux droits, et je ne peux pas ne pas croire que cette proposition est vraie aussi longtemps que je prête attention à sa démonstration ; mais dès que j'en ai détourné le regard de l'esprit, même si je me rappelle encore l'avoir très clairement élucidée, il peut toutefois facilement arriver que je doute de sa vérité, si du moins je suis dans l'ignorance de Dieu. Il en va sans doute de même de la mort. Si je m'assois et si je me pose un instant, débarrassé des scories sentimentales, des choses à faire, du ballet social, des amitiés à servir, je peux considérer alors face à face la certitude absolue de ma mort à venir et n'en éprouver ni peine ni angoisse. Mais dès que je reprends le cours de mes activités, l'hypothèse même, sans cesse repoussée, apparaît comme terrible et affreuse et draine avec elle toutes les angoisses et toutes les craintes, que je peux même lire, dans leur apparente vérité, dans les yeux de qui je croise.
 















2003 2002 2001 2000