Diégèse  samedi 10 avril 2004


ce travail est commencé depuis 1562 jours et son auteur est en vie depuis 16015 jours (5 x 3203 jours)
2004

ce qui représente 9,7534% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Ainsi, par exemple, les idées que j'ai de la chaleur et du froid sont si peu claires et distinctes que je ne peux pas apprendre d'elles si c'est le froid qui est seulement une privation de chaleur, ou la chaleur une privation de froid, ou si les deux sont des qualités réelles, ou si aucun des deux ne l'est ; et puisque toute idée se donne nécessairement comme une idée de chose, s'il se trouve vrai que le froid n'est rien d'autre qu'une privation de chaleur, l'idée qui me le représente comme quelque chose de réel et de positif sera dite à juste titre fausse, et ainsi du reste. Ainsi, l'absence est-elle une privation de présence ou la présence une privation d'absence. Ainsi, le plaisir est-il une privation de douleur ou la douleur une privation de plaisir... À ce bon jeu binaire, il n'est pas certain que l'on puisse avancer bien loin. Encore une fois, ce serait marquer les choses comme des ensembles à l'intersection nulle mais la chaleur, c'est tout bonnement le froid, et le froid, c'est tout bonnement la chaleur et la neige est chaude et elle brûle froidement la paume de la main et la peau des gants de peau que j'ai abandonnés sur la plaque de neige résiduelle.
 













2003 2002 2001 2000