Diégèse  vendredi 23 avril 2004


ce travail est commencé depuis 1575 jours et son auteur est en vie depuis 16028 jours (22 x 4007 jours)
2004

ce qui représente 9,8266% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
On ne peut pas dire non plus que peut-être cette idée de Dieu est matériellement fausse et qu'elle peut donc venir du néant, comme je l'ai remarqué un peu plus haut à propos des idées de la chaleur et du froid et d'autres semblables ; car au contraire, comme elle a le plus haut degré de clarté et de distinction et qu'elle contient plus de réalité objective qu'aucune autre, il n'y en a aucune qui soit par elle-même plus vraie, ni dans laquelle on trouve moins à soupçonner de fausseté. En lisant cette phrase, je me demande ce qui a pour moi le plus haut degré de clarté et de distinction. C'est Dieu, sans aucun doute, mais pas le Dieu idéifié de Descartes, le Dieu incarné célébré à la messe, mort et ressuscité et dont Descartes ne parle pas du tout.
Et cette idée-là, on est bien certain qu'elle ne vient pas du néant car il est mort et il a été ressuscité le troisième jour pour notre rachat et dans cette idée-là, on trouve le plus grand réconfort.
 















2003 2002 2001 2000