Diégèse  samedi 24 avril 2004


ce travail est commencé depuis 1576 jours et son auteur est en vie depuis 16029 jours (32 x 13 x 137 jours)
2004

ce qui représente 9,8322% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Elle a bien, dis-je, cette idée d'un être souverainement parfait et infini, le plus haut degré de vérité ; car bien que peut-être on puisse feindre qu'un tel être n'existe pas, on ne peut pourtant pas feindre que son idée ne me donne rien de réel à voir, comme je l'ai dit auparavant à propos de l'idée du froid. Ce qui est bizarre, dans ce paragraphe, c'est l'idée de feinte... Pourquoi feindre que Dieu n'existe pas, dans quel but ou sous quelle menace ? On a peine à l'imaginer. L'idée de Dieu ne me donne rien de réel à voir. L'idée de l'inexistence de Dieu non plus. Alors, pourquoi feindre ?
 
















2003 2002 2001 2000