Diégèse  mercredi premier décembre 2004



ce travail est commencé depuis 1797 jours et son auteur est en vie depuis 16250 jours (2 x 54 x 13 jours)
2004

ce qui représente 11,0585% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Je remarque en effet maintenant une très grande différence entre les deux, en ce que jamais la mémoire ne rattache les songes à toutes les autres actions, comme elle le fait pour ce qui se présente à l'état de veille ; car en vérité si quelqu'un, quand je suis éveillé, m'apparaissait soudain et aussitôt disparaissait, comme il arrive dans le sommeil, c'est-à-dire sans que je voie ni d'où il serait venu ni où il s'en irait, je n'aurais pas tort de juger que c'est un spectre ou une vision forgée dans mon cerveau plutôt qu'un vrai homme. Mais, le plus souvent dans un rythme différent, c'est la même chose qui se produit pendant l'état de veille. Quelqu'un apparaît et quelqu'un disparaît, en fonction de mon attention au monde, qui sans cesse défaille. Puis, dès que l'événement est passé, la mémoire sélectionne dans ces instants qui se sont sans doute vraiment déroulés pour ne garder que des confettis d'événements, reliés les uns aux autres par des affects. Ainsi, il n'y a pas de grande différence entre les êtres et les fantômes si je les considère à la seule aune de mes sens et de ma mémoire.
 














2003 2002 2001 2000