Diégèse  mardi 28 décembre 2004



ce travail est commencé depuis 1824 jours et son auteur est en vie depuis 16277 jours (41 x 397 jours)
2004

ce qui représente 11,2060% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Quant à ceux qui, sans se soucier de comprendre la suite et l'enchaînement de mes raisons, s'appliqueront à ergoter seulement sur chacun de leurs aboutissements pris à part, selon une habitude courante, ils ne recueilleront pas beaucoup de fruit de la lecture de cet écrit ; et quoiqu'ils saisissent peut-être l'occasion de chicaner en bien des endroits, il ne leur sera pas facile d'objecter rien qui presse ou qui soit digne de réponse. Je ne chicanerai donc pas, ni sur la suite et l'enchaînement des raisons de Descartes, ni sur leurs aboutissements. Ces raisons et ces aboutissements sont sans doute aussi implacables qu'un tremblement de terre expliqué par le glissement de plaques tectoniques. Il serait vain de vouloir contester cela, et tout aussi vain d'y vouloir voir l'expression de la volonté divine. Mais il faut prier pour ceux qui, dans le désespoir et la détresse, y voient l'expression de la volonté divine. Descartes ne peut rien dire de la prière.
 















2003 2002 2001 2000