Diégèse  mardi 10 février 2004


ce travail est commencé depuis 1502 jours et son auteur est en vie depuis 15955 jours (5 x 3191 jours)
2004

ce qui représente 9,4140% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Or que dirai-je de cet esprit lui-même, c'est à dire de moi-même ? Car je n'admets pas encore qu'il y ait rien d'autre en moi qu'un esprit. Que dirai-je de moi-même, je le répète, moi qui ai l'impression de percevoir cette cire avec tant de distinction ? Est-ce que je ne me connais pas moi-même non seulement avec beaucoup plus de vérité, beaucoup plus de certitude, mais encore avec beaucoup plus de distinction et d'évidence ? Que pourrait-il y avoir d'autre qu'un esprit en moi, un bon esprit ou un mauvais esprit et pourtant ce n'est rien cet esprit si on le considère un instant, c'est encore plus fragile que le corps, qui va demeurer encore plusieurs heures voire plusieurs jours après que l'esprit aura disparu, ou, comme le dit le langage commun, se sera envolé. Je suis plus fragile encore que mon corps et cette vérité là est cruellement redoutable.
 
















2003 2002 2001 2000