Diégèse  jeudi 12 février 2004


ce travail est commencé depuis 1504 jours et son auteur est en vie depuis 15957 jours (34 x 197 jours)
2004

ce qui représente 9,4253% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Semblablement, si je juge que la cire existe, de ce que je la touche, il en résultera de nouveau la même chose, à savoir que je suis ; si je le juge de ce que je l'imagine, ou de n'importe quelle autre cause, même chose exactement. Et cette remarque que je fais à propos de la cire, il est permis de l'appliquer telle quelle à toutes les autres choses qui sont situées hors de moi. Que je t'imagine ou que je te touche, tu existes par ce que je suis. J'existe et je t'invente. Tu existes et tu m'inventes et nos ballets de mots et de caresses ne sont rien d'autre que ces expérimentations de nos existences sinon par trop incertaines.
Cette remarque vaut pour tous ceux que nous croisons, sans aucune exception, comme elle vaut pour le grain de cette peau là et celui-ci aussi.
 















2003 2002 2001 2000