Diégèse  mercredi 18 février 2004


ce travail est commencé depuis 1510 jours et son auteur est en vie depuis 15963 jours (3 x 17 x 313 jours)
2004

ce qui représente 9,4594% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Je suis, moi, une chose qui pense, c'est-à-dire qui doute, qui affirme, qui nie, qui connaît peu de choses, qui en ignore beaucoup, qui veut, qui ne veut pas, qui imagine aussi et qui sent ; en effet, comme je l'ai remarqué avant, quoique les choses que je sens ou que j'imagine ne soient peut-être rien hors de moi, je suis pourtant certain que ces modalités du penser que j'appelle sensations et imaginations, en tant qu'elles sont seulement de certains modes du penser, sont en moi. Je peux reprendre mot pour mot : doute, affirmation, ignorance, imagination, sensation, pensée. Et je peux légitimement supposer que tu es toi aussi une chose qui pense, qui affirme, qui doute, qui nie, qui se perd en moi comme je me perds en toi. Je ne sais plus rien de tout cela, je suis une chose qui pense à peine, qui affirme peu, qui doute trop. Je suis une pauvre chose qui pense, qui s'attarde aux riens et laisse échapper l'essentiel, et comme le temps ne revient pas, je voudrais seulement le ralentir un peu.
 















2003 2002 2001 2000