Diégèse  jeudi 22 janvier 2004


ce travail est commencé depuis 1483 jours et son auteur est en vie depuis 15936 jours (26 x 3 x 83 jours)
2004

ce qui représente 9,3060% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
J'ai reconnu que j'existe ; je cherche ce que je suis, moi, ce moi que j'ai reconnu. Il est tout à fait certain que la connaissance de cet être considéré dans ces limites précises ne dépend pas des choses dont je n'ai pas encore reconnu qu'elles existent, ni par conséquent d'aucune des inventions de l'imagination. Et même ce terme d'invention m'avertit de mon erreur ; car effectivement ce serait invention et fiction si j'imaginais être quelque chose, imaginer n'étant rien d'autre que contempler la figure ou l'image d'une chose corporelle. Imaginer, image. Descartes devait aimer la peinture de son temps. Qui me le dira ? Mais moi, je commence à fatiguer et si Descartes ne me dit rien de l'autre très vite, je risque de ne pouvoir continuer ce petit bricolage, déjà sans grand intérêt. Ou alors, je raconte n'importe quoi. Je parle du buste en bois de Coluche dans le magasin de la rue Gambetta : le rotin aujourd'hui. Est-ce qu'il existe ou est-ce que je l'imagine et si je l'imagine, est-ce que ce buste vaut toi que j'imagine aussi ? Il faudra bien définir des intensités dans la fiction.
 
















2003 2002 2001 2000