Diégèse  lundi 26 janvier 2004


ce travail est commencé depuis 1487 jours et son auteur est en vie depuis 15940 jours (22 x 5 x 797 jours)
2004

ce qui représente 9,3287% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Y a-t-il rien de cela, quand bien même je dormirais toujours, quand bien même celui qui m'a créé se jouerait de moi autant qu'il est en son pouvoir, qui ne soit aussi vrai qu'il est vrai que je suis ? Y a-t-il rien qui se distingue de ma pensée ? Y a-t-il rien qui puisse être dit séparé de moi-même ? Car, que ce soit moi qui doute, qui connais, qui veux, cela est si manifeste qu'il ne se présente rien par quoi l'expliquer avec plus d'évidence. Deux choses en dehors de ma pensée, en dehors de moi qui veux et qui pense. Mon abandon provisoire et définitif dans ces bras, dans ce sommeil sensuel de la nuit et l'étrangeté idiote de la tour Eiffel rouge pour le nouvel an chinois, qui est plus que rouge, luxueuse et terrible.
J'attends la neige. Je voudrais voir voleter la neige dans la lumière rouge de la tour Eiffel du nouvel an chinois. Et penser à autre chose.
 

















2003 2002 2001 2000