Diégèse  lundi 5 juillet 2004


ce travail est commencé depuis 1648 jours et son auteur est en vie depuis 16101 jours (32 x 1789 jours)
2004

ce qui représente 10,2354% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Je précise : si je me tourne du côté du faux, je me tromperai purement et simplement ; si j'adopte l'autre côté, c'est bien sur la vérité que par hasard je tomberai, mais je ne laisserai pas pour autant d'être en faute, car il est manifeste par la lumière naturelle que la perception de l'entendement doit toujours précéder la détermination de la volonté. Est-il vraiment possible de tomber sur la vérité, le juste, le vrai, par hasard ? C'est sans doute pour cela que la grâce a été imaginée, une intervention de Dieu, aléatoire, qui nous sauve de façon subreptice et provisoire et nous donne le juste et le bon, une fois, sans aucune promesse de régularité. Mais que dire d'une grâce qui serait sans tendresse ?
 

















2003 2002 2001 2000