Diégèse  jeudi 8 juillet 2004


ce travail est commencé depuis 1651 jours et son auteur est en vie depuis 16104 jours (23 x 3 x 11 x 61 jours)
2004

ce qui représente 10,2521% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Je n'ai pas non plus de raison de me plaindre qu'il m'ait donné une volonté dont le champ est plus large que celui de l'entendement, puisqu'en effet la volonté ne consiste qu'en une seule chose et comme en un indivisible, sa nature ne semble pas souffrir que quelque chose puisse lui être ôté ; et il est sûr que plus elle a d'ampleur, plus j'ai de grâces à rendre à celui qui me la donne. Qu'en est-il de ma volonté, grâce ou calamité, grâce et calamité... Animal qui se retourne contre son maître quand elle me mord et me terrasse. Car c'est bien ma volonté aussi qui m'invente des troubles et des malaises, sauf à penser que ma volonté n'a pas de relations avec mon inconscient. Alors, elle ne serait pas un tout indivisible comme le pense Descartes et, fractionnée, je pourrais alors la maîtriser.
 
















2003 2002 2001 2000