Diégèse mercredi 28 juillet 2004


ce travail est commencé depuis 1671 jours et son auteur est en vie depuis 16124 jours (22 x 29 x 139 jours)
2004

ce qui représente 10,3634% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Ce que je crois devoir ici considérer avant tout, c'est que je trouve en moi d'innombrables idées de certaines choses dont, même si elles n'existent peut-être nulle part hors de moi, on ne peut pourtant pas dire qu'elles ne sont rien ; et bien que pensées par moi en quelque façon à mon gré, elles ne sont pourtant pas feintes par moi, mais elles ont leurs propres natures, vraies et immuables. Alors il en est de même de mes rêves et de mes pensées, de tous les petits mouvements, des plus infimes qui ne se remarquent pas, que je remarque à peine, qui s'évanouissent. Alors, il en est de même de mon absence, de mes absences, de là où je suis absent j'aurai été absent là pour l'éternité. Alors, mon absence est plus réelle que ma présence, effacée. Mon absence s'affirme.
 
















2003 2002 2001 2000