Diégèse  lundi 7 juin 2004


ce travail est commencé depuis 1620 jours et son auteur est en vie depuis 16073 jours (16073 = nombre premier)
2004

ce qui représente 10,0790% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Mais pourtant cela ne me satisfait pas encore entièrement : l'erreur en effet n'est pas pure négation, mais privation, c'est-à-dire manque d'une certaine connaissance qui d'une certaine façon devrait être en moi. L'erreur est privation, donc privation de la perfection infinie de Dieu. L'idée est belle, est intéressante mais pourtant rien à ce stade du raisonnement ne permet à Descartes d'affirmer cela, ni surtout à moi de le croire et de dépasser l'expression populaire : "l'erreur est humaine".
 


















2003 2002 2001 2000