Diégèse  samedi 12 juin 2004


ce travail est commencé depuis 1625 jours et son auteur est en vie depuis 16078 jours (2 x 8039 jours)
2004

ce qui représente 10,1070% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Puisque je sais déjà, en effet, que ma nature est tout à fait bornée et faible, et la nature de Dieu, au contraire, immense, incompréhensible, infinie, je sais donc bien aussi qu'il peut d'innombrables choses dont j'ignore les causes ; et cette raison à elle seule me suffit pour estimer que tout ce genre de causes qu'on tire ordinairement de la fin n'a aucun usage dans les choses physiques, car je ne crois pas pouvoir sans témérité rechercher les fins de Dieu. Ainsi, il est presque impossible de s'adresser à Dieu puisqu'il est impossible de lui demander pourquoi et c'est sans doute pour cela que les dernières paroles du Christ sur la Croix, qui demande pourquoi et pas n'importe quel pourquoi puisqu'il demande le pourquoi de son abandon et de cet instant de souffrance ultime est si touchant et troublant et ce pourquoi du Christ est parfois plus rassurant et réconfortant que l'idée même de Dieu.
 















2003 2002 2001 2000