Diégèse  mardi 15 juin 2004


ce travail est commencé depuis 1628 jours et son auteur est en vie depuis 16081 jours (13 x 1237 jours)
2004

ce qui représente 10,% de la vie de l'auteur 1237

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Venant ensuite à me considérer moi-même de plus près, et recherchant de quelle nature sont mes erreurs (qui suffisent à révéler quelque imperfection en moi), je remarque qu'elles dépendent du concours de deux causes conjointes, à savoir de la faculté de connaître qui est en moi et de la faculté de choisir ou liberté de décision, c'est à dire de l'entendement et conjointement de la volonté. Si j'étais entièrement dans la main de Dieu, je serais parfait mais la faculté de choisir implique l'imperfection. Est-ce que les arbres et toutes les plantes, qui ne peuvent pas choisir, rien, sans doute rien, sont donc parfaits ? Sans doute pas car rien ne prouve qu'ils aient accès, bien que partie de la création, à l'idée de perfection. Ainsi, si l'on est optimiste, il est possible de penser que l'humanité est nécessaire à la dynamique de Dieu.
 
















2003 2002 2001 2000