Diégèse  dimanche 20 juin 2004


ce travail est commencé depuis 1633 jours et son auteur est en vie depuis 16086 jours (2 x 3 x 7 x 383 jours)
2004

ce qui représente 10,1517% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Car si, par exemple, je considère la faculté intellectuelle de connaître, je m'aperçois aussitôt qu'elle est en moi tout à fait étroite et finie, et je forme en même temps l'idée d'une autre beaucoup plus grande, que dis-je ! de la plus grande, infinie ; et du fait même que je puis en former l'idée, je vois qu'elle appartient à la nature de Dieu. Nous sommes donc d'accord sur le cheminement, mais il m'intéresse davantage d'envisager la capacité infinie de Dieu à aimer que celle qu'il a ou qu'il aurait de connaître. Car, qui dit qu'une infinie capacité de connaître des choses imparfaites serait une chose parfaite ? En cela, l'amour, la capacité à aimer sont de rang supérieur et nécessairement des attributs divins.


















2003 2002 2001 2000