Diégèse  mercredi 23 juin 2004


ce travail est commencé depuis 1636 jours et son auteur est en vie depuis 16089 jours (3 x 31 x 173 jours)
2004

ce qui représente 10,1684% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Il n'est pas en effet nécessaire, pour que je sois libre, que je puisse me porter vers l'un et l'autre côté, mais au contraire plus j'incline d'un côté, soit que j'y reconnaisse de manière évidente le caractère de vérité et de bonté, soit que Dieu dispose ainsi le plus profond de ma pensée, plus je suis libre en le choisissant ; et jamais la grâce divine ni la connaissance naturelle ne diminuent la vérité, elles l'augmentent plutôt et la fortifient. Ainsi, encore une fois, pas d'aliénation... Et en abordant l'idée de liberté, Descartes flirte dangereusement avec la morale sans cependant - encore ? - l'aborder, ce qui explique sans doute que surgisse juste ici une incongrue grâce divine qui vient fortifier la vérité, esprit magique dont il ne nous dit rien, et pour laquelle il n'explique en rien pourquoi, nécessairement parfaite, il intervient soudain dans son imperfection humaine.
 
















2003 2002 2001 2000