Diégèse  mardi 4 mai 2004


ce travail est commencé depuis 1586 jours et son auteur est en vie depuis 16039 jours (43 x 373 jours)
2004

ce qui représente 9,8884% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
De qui tiendrais-je donc mon être ? De moi sans doute, ou bien de parents, ou bien d'autres êtres, ceux qu'on voudra, moins parfaits que Dieu ; on ne peut pas en effet rien penser ou feindre de plus parfait que lui, ni même d'aussi parfait. Descartes escamote là un peu trop facilement la question de l'unicité de la perfection, l'unicité de Dieu, question qui a tué tant d'hommes et de femmes dans des batailles et des massacres. L'unicité serait-elle congruente à la perfection ? Mais par quel raisonnement ?
 
















2003 2002 2001 2000