Diégèse  jeudi 6 mai 2004


ce travail est commencé depuis 1588 jours et son auteur est en vie depuis 16041 jours (3 x 5347 jours)
2004

ce qui représente 9,8996% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Et je ne dois pas croire que peut-être les choses qui me manquent sont plus difficiles à acquérir que celles qui sont déjà en moi. Car, au contraire, que j'émerge du néant, moi, c'est à dire une chose ou une substance qui pense, a été manifestement beaucoup plus difficile que d'acquérir les connaissances d'une multitude de choses que j'ignore, connaissances qui ne sont que des accidents de cette substance. Descartes a sans doute raison et il est à la fois rassurant et séduisant de penser que les connaissances qui demeurent à acquérir ne sont pas plus difficiles que celles déjà acquises. Mais c'est alors renoncer à l'idée que nous vivons une asymptote de la connaissance et que dans ce cas, plus on a acquis de connaissances, plus celles qui demeurent sont ardues. Et puis, tout cycliste connaît l'âpreté des derniers mètres de la pente.
 














2003 2002 2001 2000