Diégèse  mardi 25 mai 2004


ce travail est commencé depuis 1607 jours et son auteur est en vie depuis 16060 jours (22 x 5 x 11 x 73 jours)
2004

ce qui représente 10,0062% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Mais avant d'examiner plus scrupuleusement ce point et de poursuivre en même temps mon enquête en direction des autres vérités qu'on peut en recueillir, je voudrais m'arrêter ici quelque temps à la contemplation de Dieu comme tel, approfondir à par moi les attributs de ce Dieu et, de la beauté de cette immense lumière, autant que le regard de mon esprit, ébloui, pourra le supporter, faire l'objet de mon intuition, de mon admiration, de mon adoration. L'éblouissement définitif de Dieu peut lui aussi constituer une tentation dans tous les instants ternes, sombres ou très sombres de notre vie terrienne aveuglée par nos sens, par nos craintes et nos peurs. C'est le message du Christ qui nous dit de ne plus avoir peur. Mais qui n'a plus du tout peur sauf les Saints ? Et même... L'angoisse du Christ sur la Croix nous rappelle dans un même temps mystique à la foi, à la confiance et à l'humilité.
 














2003 2002 2001 2000