Diégèse  lundi 8 mars 2004


ce travail est commencé depuis 1529 jours et son auteur est en vie depuis 15982 jours (2 x 61 x 131 jours)
2004

ce qui représente 9,5670% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
En effet, que j'aie l'intellection de ce qu'est une chose, de ce qu'est la vérité, de ce qu'est la pensée, cela, il ne me semble pas le tenir d'ailleurs que de ma propre nature elle-même ; que j'entende un son, que je voie le soleil, que je sente le feu, jusqu'ici j'ai jugé que cela procédait de certaines choses situées hors de moi ; et enfin les sirènes, les hippogriffes et choses semblables sont forgées par moi-même. Mais qui a appris à Descartes que le son de la cloche l'appelait à l'office, que ce qu'il percevait comme une boule brillante et chaude se nommait, de ce côté-ci de la terre, le soleil et qu'on pouvait le nommer comme on le voulait mais qu'il disparaissait régulièrement et que les jeux de l'obscurité étaient différents des jeux de la lumière. Le feu enfin, et toutes les comparaisons qui brûlent. Quoi ? Seul ?
 
















2003 2002 2001 2000