Diégèse  lundi 29 mars 2004


ce travail est commencé depuis 1550 jours et son auteur est en vie depuis 16003 jours (13 x 1231 jours)
2004

ce qui représente 9,6857% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
En effet, si nous posons qu'il se rencontre dans l'idée quelque chose qui n'a pas été dans sa cause, elle le tient donc du néant ; or, pour imparfait que soit ce mode d'être par lequel une chose est à titre d'objet dans l'entendement par l'entremise d'une idée, il est pourtant sûr que ce n'est pas rien du tout, et par conséquent cela ne saurait provenir du néant. Ainsi donc voilà le mot "néant", que j'ai l'autre jour rapproché impudemment du mot "mal". Sans vouloir réfuter, si cela ne peut provenir du néant, cela pourrait bien provenir d'une force adverse que l'on appellerait le mal. En donnant à la pensée préséance sur l'idée et sur toute autre chose, Descartes démontre l'impossibilité du néant et non l'existence de Dieu.
 


















2003 2002 2001 2000