Diégèse  dimanche 28 novembre 2004



ce travail est commencé depuis 1794 jours et son auteur est en vie depuis 16247 jours (7 x 11 x 211 jours)
2004

ce qui représente 11,0420% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Puisqu'en effet ce même mouvement dans le cerveau ne peut qu'apporter en l'esprit toujours le même sentiment, et qu'il provient beaucoup plus fréquemment d'une cause qui blesse le pied que d'une autre qui soit ailleurs, il est conforme à la raison qu'il fasse toujours sentir à l'esprit la douleur du pied plutôt que celle d'une autre partie. Et pourtant la science a montré que cette raison-là, qui affecte à un "mouvement" du cerveau, une sensation agréable ou désagréable, est bien fragile et qu'elle peut se dérégler très rapidement au moment-même où l'on ne s'y attend pas. On croit avoir mal au pied et c'est le commencement d'une longue maladie et de traitements terribles. Mais il faut, Descartes a raison, s'en tenir à cette idée d'habitude qui fait que lorsque l'on a mal au pied, on regarde d'abord son pied avant de penser que cette douleur est la manifestation d'un cancer en voie de généralisation.
 















2003 2002 2001 2000