Diégèse  lundi 29 novembre 2004



ce travail est commencé depuis 1795 jours et son auteur est en vie depuis 16248 jours (23 x 3 x 677 jours)
2004

ce qui représente 11,0475% de la vie de l'auteur

hier
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Et s'il arrive que la sécheresse de la gorge ne provienne pas comme à l'ordinaire de ce que boire contribue à la santé du corps, mais de quelque cause contraire, comme pour l'hydropique, il vaut beaucoup mieux qu'elle trompe dans ce cas que si, au contraire, elle trompait toujours quand le corps est en bon état ; et ainsi du reste. Mais il arrive aussi que le corps se trompe systématiquement sur ce qui est bon pour lui. Ainsi va-t-il dans l'usage de drogues, des plus douces aux plus dures, qui font penser que c'est bon alors que cela détruit. Je ne peux donc pas faire confiance à mes sensations pour déterminer ce qui est bon et ce qui n'est pas bon pour moi. En aucun cas.
 

















2003 2002 2001 2000