Diégèse  vendredi 15 octobre 2004



ce travail est commencé depuis 1750 jours et son auteur est en vie depuis 16203 jours (3 x 11 x 491 jours) 2004

ce qui représente 10,8005% de la vie de l'auteur

hier  
L'atelier du texte demain




Les Méditations métaphysiques de Descartes
D'une certaine façon, un commentaire (libre) de Descartes
Il reste donc qu'elle soit en quelque substance différente de moi, dans laquelle doit se trouver, ou formellement ou éminemment, toute la réalité qui est objectivement dans les idées produites par cette faculté (comme je l'ai déjà remarqué plus haut) ; aussi cette substance est-elle ou un corps, c'est-à-dire une nature corporelle qui contient formellement tout ce qui est objectivement dans les idées, ou alors c'est Dieu, ou quelque créature plus noble que le corps, qui contient tout cela éminemment. Est-ce que Dieu contient mes sensations ? Il ne les contient pas, il ne les maintient pas, il ne les libère pas, il en laisse juste le choix. Je suis libre pour choisir, pour choisir encore davantage et ainsi, par ce passage par Dieu, je n'ai plus besoin de savoir si mes idées et mes sensations sont corporelles ou non, et je n'ai plus besoin non plus de savoir quel est le poids de l'âme, si même elle a un poids et, pour tout dire, je n'ai plus non plus besoin de savoir si l'âme existe et je pourrais presque aussi me passer de Dieu. Libre.
 













2003 2002 2001 2000